Mon initiation aux pratiques SM fut une découverte incroyable

Parmi votre cercle d’amis, il y’en a toujours qui ont le pouvoir de faire ressortir le meilleur ou le pire en vous. Il y a aussi des qualités que seule la vie de couple peut révéler. Au même moment, il y a des expériences qui peuvent nous amener à modifier complètement notre personnalité et notre manière de voir les choses. La première fois que j’ai regardé « Cinquante nuances de Grey », c’est comme si on venait de m’administrer une gifle à pleine volée pour me faire comprendre qu’il était temps de découvrir d’autres aspects de ma sexualité. D’ailleurs, j’ai toujours su qu’il y avait quelque chose d’assez particulier avec mes envies sexuelles et c’est ce film qui m’a permis de savoir de quoi il s’agissait. C’est à partir de là que j’ai décidé de m’initier aux pratiques SM. Ce fut une expérience incroyable.

Pratiques sm
Baisez gratuitement sur un site de rencontre SM

À quel moment ai-je compris que j’étais un adepte des pratiques SM ?

Comme je viens de vous le dire, certaines choses/situations/personnes peuvent s’avérer être comme une sorte de déclic dans notre vie. C’est comme si on avait besoin de ça pour nous rendre compte de notre vraie nature. Pendant longtemps, je peinais à bien prendre mon pied avec mes copines. C’est comme si on n’était jamais sur la même longueur d’onde. Mais j’étais incapable de leur dire là où le bât blesse, étant donné que je ne le savais même pas là où se situait le problème. Je savais juste que (pour la majorité) leurs performances sexuelles ne me convenaient pas.

La première fois que j’ai regardé le film cinquante nuances de Grey, j’ai compris que c’est exactement ce dont j’avais besoin. Je voulais une expérience sexuelle intense et des trucs cochons. Je voulais taper ma partenaire, la voir se tordre de douleur et jouir en même temps. C’est exactement ce dont j’avais besoin. J’ai alors compris que la seule chose qui restait à faire, c’était de m’initier aux pratiques SM . Et vous savez quoi ? C’est cette décision qui m’a permis aujourd’hui d’avoir une vie sexuelle totalement épanouie. Je vis des choses dingues, vous ne pouvez pas imaginer.

Mon initiation aux pratiques sadomasochistes

J’avais une bonne amie que je soupçonnais d’avoir des tendances sadiques. Elle n’hésitait pas à dire à qui voulait l’entendre qu’au lit, elle voulait dominer, et pas qu’un peu. Je l’ai contactée et je lui ai fait part de tout ce qui se passait dans ma tête à l’époque. Elle était enchantée et m’avait demandé de la laisser m’initier aux pratiques SM. Un samedi soir, je reçois un message d’elle dans laquelle elle disait juste avoir « ce qu’il me fallait » et nous avons convenu d’un rendez-vous sexuel chez elle. Je m’y suis rendu. Je l’ai trouvé là-bas avec une autre fille et elle m’a expliqué que c’était aussi un adepte du sexe SM sans lendemain, mais qu’elle faisait partie de la catégorie des soumises. C’est avec elle je devais « m’entraîner ».

Mais cette soirée restera à jamais marquée dans mon esprit. Ce fut une soirée complètement folle. Mon amie avait amené une bougie et une cravache. Je devais m’en servir sur notre cobaye, et c’était vraiment dingue. Je lui faisais également des fessées. Je l’attachais pour bien la baiser, et rien que durant ces quelques heures, j’ai pu laisser s’exprimer tous mes fantasmes. On n’avait aucune retenue. Au début, mon amie se contentait d’observer et de me guider, afin que je ne verse pas dans l’exagération. Mais plus tard, elle me rejoignit et on s’est tellement bien amusé. J’ai adoré cette soirée, carrément.

Les sites coquins pour mes rencontres SM

Après m’être initié aux pratiques SM, mon problème c’était désormais de savoir comment faire pour trouver de nouveaux partenaires pour de la baise SM. Il faut dire qu’on ne croise pas facilement une fille qui aime se faire fouetter et brutaliser juste pour obtenir du plaisir. Et même si tel était le cas, ce n’est pas vraiment le genre de choses qu’on s’empresse de raconter dès le premier rendez-vous. Mon amie m’a alors suggéré les sites de rencontre SM. Elle m’avait dit que j’y trouverais mon petit bonheur, et elle n’avait pas tort.

Il y a des sites de rencontre qui ont été uniquement conçus pour les adeptes des pratiques BDSM. Soumises ou dominatrices, on y trouve une vaste communauté d’individus tous plus chauds les uns que les autres. Ces plateformes m’ont permis de faire d’innombrables rencontres SM. J’ai d’ailleurs compris qu’avec ce genre de personnes, les choses se passaient très vite. Moi qui redoutais de devoir passer par l’étape séduction, rencart, etc., juste pour baiser. Je me suis rapidement rendu compte que ce n’était pas nécessaire. D’ailleurs, rien que sur leurs annonces, on pouvait se faire une idée très précise de leurs envies. Elles n’hésitaient pas à dire tout ce dont elles avaient besoin, à mon plus grand bonheur. Je reconnaissais rapidement les soumises et je m’empressais de les contacter. Rares sont les fois où j’ai été déçu. Dans les 70 % des cas, j’étais satisfait.